Bonjour à tous et toutes,

un petit (gros) coup de gueule aujourd'hui contre certains voisins anonymes qui se croient tout permis sous prétexte que mon mari est noir (et oui au XXIème sicèle on en est encore là....

je vous mets donc la copie de cette lettre pour avoir vos avis et opinions sur cette pathétique histoire mais qui nous ronge depuis plusieurs mois. Certains d'entre vous ont suivi cela sur twitter et facebook, J'espère aujourd'hui que cette lettre mettra fin à ce harcèlement.

La voilà :

 

LETTRE OUVERTE AUX RACISTES DE LA RESIDENCE

(Parce qu’il faut appeler un chat, un chat)

 

Cela fait presque 2 ans maintenant que nous avons emménagé ici dans l’espoir de commencer une nouvelle vie avec le nouveau travail de mon mari.  Et c’est aussi à ce moment là qu’ont débuté les récriminations. Depuis nous en avons régulièrement et toutes anonymes bien évidemment.

Il y a eu le vélo dans notre cour, le chat qui n’avait soit disant pas à manger, la voiture qui dérangeait (déjà) pendant les travaux de réfections de la voie, les herbes qui nous n’avions pas enlevées dans la cour, le grillage que nous abîmons en passant nos courses par-dessus (pour information le grillage a été vandalisé une nuit et cela a été signalé à notre propriétaire et à notre assurance), la terre qui restait sur la table de salon de jardin (nettoyage « suggéré » par le dépôt quotidien d’une éponge dans notre boîte aux lettres), ma voiture (enlevée par la fourrière alors que 2 autres voitures toutes proches elles n’ont pas bougé d’un pouce depuis plusieurs semaines) et enfin notre laguna qui dérange et « ne respecte pas les piétons » lorsque qu’elle est garée (car pas d’autre place) sur le trottoir devant chez nous (alors encore une fois que d’autres s’y garent régulièrement ce qui ne nous posent aucun soucis à nous personnellement ). Il n’y a manifestement que nous, nos affaires et notre façon de vivre qui dérangent apparemment certaines personnes de cette résidence.

Pour en finir sur notre voiture mal garée, apparemment nous ne respections pas les piétons mais qu’en est-il de l’épaisse couche de glace qui a recouvert ces mêmes trottoirs il y a peu de temps et empêchait littéralement toute personne de marcher convenablement dessus ? Apparemment elle n’a dérangé personne et personne (à part celle qui a pris sur son temps et ses deniers personnels pour l’enlever) n’a songé une seule seconde aux personnes âgées et aux enfants qui pouvaient se casser le cou en glissant dessus.

Ces auteurs anonymes bien pensant, étant très courageux ;  ils n’ont jamais signé leurs petits mots, déposés au choix sur notre voiture, boite aux lettres, porte ou transmis via des émissaires au nom de « la copropriété » .

Aujourd’hui, nous sommes écœurés que de telles pratiques existent encore que XXIème siècle avec le passé qu’à connu notre pays (je me suis toujours demandé comment on pouvait dénoncer son voisin juif, aujourd’hui je comprends comment cela a pu exister et existerait encore).

Nous trouvons cette attitude lâche, mesquine, tout à fait hors de propos, nous n’avons jamais nui à personne, sommes aimables avec tout le monde, ne faisons (il me semble) pas de bruit et bref ne dérangeons personne.

Manifestement ce qui dérange le plus dans cette histoire est, encore et toujours, une simple couleur de peau, et certains n’ont toujours pas compris que chaque peau a une couleur différente et que la couleur ne fait pas l’homme.

Nous espérons vivement que ce harcèlement cesse immédiatement et invitons quiconque veut en discuter dans le respect et la convivialité (y compris celles qui ne nous apprécient pas),  à venir nous voir.

Nous nous excusons du désagrément que pourra causer cette lettre mais cela devient invivable pour nous et il nous semblait important d’en avertir tous les habitants de cette résidence.

Merci

Anne et Abdoulaye O. (en vrai on a signé mais là je mets pas notre vrai nom)

 

P.S : cette lettre sera retirée par nous dans quelques jours, si elle l’est avant elle sera réaffichée par nos soins.

 

Merci de vos commentaires (et encouragements?)