OUI je fais partie de ces assistés que certains méprisent tant, OUI c'est l'état qui me verse de l'argent tous les mois pour que je puisse "vivre", OUI je ne travaille pas, OUI je vis dans une maison HLM (et j'ai eu beaucoup de chance de l'avoir) et OUI c'est grâce à vous qui travaillez que je suis encore là...


Mais franchement les discours à 2 balles sur les assistés qui feraient mieux de se sortir les doigts du cul et d'aller bosser au lieu de profiter de l'argent des autres, il me donne envie de vomir...

Je ne reviendrai pas sur le fait qu'il n'y a que 200 000 offres d'emploi pour environ 4 000 000 de chômeurs que donc même en forçant ça rentre pas ; je dirai juste que la plupart des personnes en situation de précarité que je connais paieraient cher pour pouvoir travailler et gagner leur argent et ne dépendre de personne d'autre qu'eux pour vivre et faire vivre leur famille.


Je dirai juste que moi même, si j'ai fait des études c'est certainement pas pour me retrouver là aujourd'hui à 39 ans, sans avenir, sans projet, sans argent, sans vie.
Non, si j'ai fait des études et si j'ai fait en sorte de bien bosser à l'école c'était pour avoir un emploi dans lequel je m'épanouirais, gagner ma vie, pouvoir élever mes enfants, avoir une maison à moi... Mais la vie en a décidé autrement... Et je fais avec...


Si vous enviez tellement ma vie merveilleuse d'assistée qui ne fout rien de ses journées, PRENEZ LA!!! je vous la donne avec plaisir, je vous l'offre et je vous fille même du fric que j'ai pas avec...
Mais prenez aussi :
- les douleurs (en partant des maux de tête omniprésents au quotidien, jusqu'au mal de jambes, dos, hanches,genoux, cou, bras, coudes...)
- l'épuisement quotidien (vous savez quand vous avez eu une journée atroce à courir partout sans pouvoir vous poser et que vous rentrez chez vous et vous asseyez dans votre fauteuil et vous êtes un légumes et vous savez qu'il faut redémarrer parce que vous avez une soirée de prévue? ce moment là c'est mon quotidien 24h/24 et 7j/7 sans aucun jour de repos, sans aucun moment de décompression JAMAIS)
- les insomnies (qu'évidemment aucun médicament ne peut atténuer)
- l'état dépressif
- le manque d'énergie et de force pour tout faire au quotidien (je dis bien tout)
- les acouphènes (oui ça aussi)
- l'hypersensibilité à tout (bruit, lumière, toucher, odeur, gout et évidemment émotionnelle)
- les soucis cognitifs (mémoire, concentration, préhension d'objets, compréhension, difficultés d'élocution...)
- les vertiges
- les suées (sans aucune raison comme ça de partout)
- les troubles digestifs (ceux qui font que vous vous retrouvez aux toilettes pendant des heures à pleurer de douleur et qu'il n'y a rien à faire ou que vous ne pouvez rien avaler parce que tout vous dégoute)
- la difficulté à se déplacer
- l'irritabilité...

et j'en passe...

Alors vous qui enviez ma vie, mon quotidien et mon assistanat, PRENEZ TOUT CA... mais vraiment prenez le... Prenez aussi toutes les merdes quotidiennes, avec les différentes administrations qui elles aussi pensent que vous avez de la chance et que de toute façon "vous n'avez que ça à foutre", tous les dossiers à remplir, les retards, les angoisses qui vont avec, la banque qui vous pompe l'argent que vous n'avez déjà pas...

Sachez aussi que vous devrez abandonner vos loisirs (juste vous promener, conduire, ou aller à la piscine avec les personnes que vous aimez sera difficile voire impossible certains jours), abandonnez les vacances, les w.e, les fiestas, aller danser, et la plupart de vos plaisirs (vous le ferez quand même très sporadiquement parce que c'est vital mais vous le paierez très très cher), abandonner vos rêves, vos espoirs et vos envies. Digérez l'idée de n'avoir qu'un seul enfant (alors que vous en auriez voulu 3 ou 4) parce que ça ne sera pas possible d'en élever un autre et abandonnez votre image de la famille que vous auriez voulu être.

Sachez savourer la solitude, parce qu'elle deviendra votre meilleure amie, parce que la plupart de vos amis ne comprendront pas et s'éloigneront de vous, et les autres vous adorerez les voir mais ça vous épuisera aussi et vous ne le pourrez pas autant que vous le voudrez. Apprenez à aimer ne rien faire et la contemplation, cela deviendra votre quotidien.

Donnez moi votre vie, je la prends avec plaisir, et même je prends un crédit pour l'acheter si vous voulez...
Et donnez moi la santé qui va avec...

Heureusement pour moi j'ai la chance d'être entourée de personnes merveilleuses et adorables qui sont là pour moi même si parfois elles ne comprennent pas tout, même si c'est pesant aussi pour elles et pour leur quotidien, même si ça serait plus simple de partir et de me laisser..

Et croyez moi, je suis peut-être une assistée, et je m'en mords les doigts tous les jours, mais je profite et je déguste chaque moment passé avec les personnes que j'aime et qui sont là... et c'est peut-être le principal dans tout ça...