ça fait des jours et des jours que je vois passer plein de choses qui partent dans tous les sens à propos de ce burkini qui fait scandale. Des jours que je retourne tout ça dans ma tête sans arriver à me prononcer pour tout ça : suis-je pour ou contre le burkini?

En fait, je crois aujourd'hui que la question n'est pas là. Que je sois pour on contre importe peu.

Personnellement je ne suis pas musulmane, je ne suis même pas croyante, alors effectivement, l'idée de devoir me couvrir en raison d'une foi (peu importe laquelle) me dépasse totalement et je ne peux pas saisir toutes les implications de ce choix parce que simplement il ne me concerne pas.

En tant que femme élevée "à la française", vaguement éduquée au catholicisme (si si j'ai fait ma communion et tout et tout) et de culture plutôt occidentale, j'ai du mal à comprendre et accepter qu'on se voile la tête et le visage. Mais ça reste mon opinion personnelle construire par rapport à mon éducation et mon environnement, ça ne veut pas dire que j'ai raison ou tort, c'est juste ma façon de penser. 

Mais en soi, que des femmes veuillent se voiler ne me regarde pas et je n'ai pas à juger ça, il semble que nous soyons encore dans un pays libre où chacun peut se vêtir comme il l'entend même sous couvert de sa foi.

Et j'avoue ce débat sur le burkini, et au delà, sur la tenue liée de la femme (parce que la tenue et coiffure de l'homme personne n'en parle, apparemment la barbe ne représente pas une menace pour le pays elle) pratiquant l'islam, me dérange vraiment.

Interdire à des femmes, aujourd'hui en France, dans un pays qui se dit libre, de s'habiller comme elle le souhaite, me dérange vraiment.

cette histoire de burkini et de vouloir absolument cacher l'islam et ses pratiquantes (parce que oui c'est bien uniquement des femmes qu'on parle et ce sont elles qu'on stigmatise encore une fois), sous couvert de stopper l'extrémisme religieux soit disant lié à cette religion, me fait vraiment penser à l'avènement des rois catholiques en Espagne au XVème siècle. On a forcé les musulmans présents sur le territoire (presque la moitié du pays à l'époque) à se convertir au christianisme parce qu'il était inadmissible qu'on pratique une autre religion que celle là en Espagne et que ça mettait en péril le POUVOIR des dirigeants en fonction.

Résultat, ça n'a pas éradiqué l'islam, bien au contraire, les musulmans ont continué à pratiquer leur religion cachés dans des caves ou partout où ils le pouvaient... 


Comme si cacher les choses, font qu'elles n'existent plus, comme si interdire un vêtement (peu importe qu'on soit d'accord avec ce qu'il représente ou pas) allait à lui seul stopper toute forme d'intégrisme.
La question est-elle vraiment là??

Et oui pourquoi seulement s'intéresser à la tenue des femmes?? pourquoi les hommes que l'on soupçonne d'être musulmans et qui sont barbus, on ne les forcerait pas à se raser? 

Si on rasait tous les musulmans barbus de France, cela éradiquerait-il l'intégrisme et le terrorisme?? 

La réponse est évidemment NON!!! et bien sûr à aucun moment vous n'avez penser répondre oui à cette question.

Alors pourquoi l'interdiction du burkini changerait elle quelque chose?

En quoi le burkini est-il dérangeant pour nous (les non musulmans, athées ou pratiquants une autre religion)? Ces femmes ont-elles agressées des personnes sur les plages? ces femmes sont-elles des extrémistes qui ont fomenté des attentats? à priori non. 

Elles veulent juste se couvrir sur la plage pour des raisons qui leur sont propres et qui ne nous regardent pas.

Qu'on verbalise, une femme parce qu'elle est agressive, ou veut absolument convertir toute une plage à ses pratiques oui, qu'on la verbalise parce qu'elle veut se couvrir.. je ne comprends pas.

Et pour pousser plus loin, vu que personne dans les différents arrêtés ne parle ouvertement de religion, que se passe t'il si moi, blanche, franco française, née en France de parents français, et profondément athées, je décide de me rendre sur la plage de Nice (notamment mais pas que) couverte, parce que j'ai des plaies, des cicatrices, un allergie au soleil.... et que je ne veux pas m'exposer au soleil et que le burkini pourrait aussi être une alternative intéressante pour moi, pour pouvoir profiter de la plage et de la mer? On me verbaliserait aussi?? 

Théoriquement on devrait mais pourquoi? parce qu'en étant allergique au soleil, je n'ai donc pas le droit d'aller à la plage.

Vous allez me dire (si si je vous vois venir) :" oui mais c'est pas du tout pareil!!! tu confonds tout!!!" Non je ne confonds pas, Vu que légalement le burkini semble être une atteinte à "la sauvegarde de l’ordre public, au respect des bonnes mœurs, de la laïcité, des règles d’hygiène et de sécurité", donc une personne qui souhaite se couvrir sur la plage pour des raisons propres (ça peut juste aussi parce qu'elle a peur des ravages du soleil sur sa peau), se retrouve donc dans l'impossibilité de profiter de cet espace naturel et libre.

Et ça, ça me met hors de moi... (Sans compter qu'encore une fois on s'en prend aux femmes qui n'ont rien demandé à personne elles).

De là à y voir une joute de pouvoir masculino-masculine, il n'y a qu'un pas...

En attendant j'ai juste envie de dire : quand s'arrête l'hypocrisie de nos gouvernants?? quand assumeront-ils que l'islam les dérangent et que la France a une histoire chrétienne qu'ils ne sont pas prêts à abandonner? quand diront-ils vraiment les choses telles qu'elles sont? Quand affronteront-ils vraiment les vrais problèmes au lieu de se rabattre sur encore une fois des futilités et les femmes? Quand arrêteront-ils de nous prendre pour des demeurés? (bon ok ça c'est pas gagné).

J'ai vu aussi des pays où l'islam et le christianisme vivaient en totale harmonie sans que ça pose de soucis à personne. Des pays où pendant le ramadan, les musulmans prient dans la rue au milieu d'autres chrétiens et qu'on leur fiche la paix et bizarrement il n'y a pas plus de terrorisme qu'ici (peut-être même moins mais je ne suis pas experte en géopolitique). 

Vivre ensemble est possible. Il faudrait juste arrêter de nous stigmatiser tous les uns les autres et plutôt s'enrichir mutuellement de nos cultures en respectant celle de l'autre.

(oui je sais vous allez me dire que je suis un bisounours mais tant pis...)

ob_6d40c0_9k